Va, oublie tes doutes

Migration, immigration. Prière d’une mère, espoir d’un fils, souffrance mais confiance dans l’avenir. Chant pour veillée chanson, concert etc.

Paroles de Dominique Mazoyer et musique de Gilbert Gafah.

Extrait musical

Va, oublie tes doutes,
Tu es un oiseau mon petit,
Va, ne perds pas ta route,
Aujourd’hui, le monde est ton pays.

La mer est une porte, celle de nos rêves,
Que l’avenir t’emporte, que l’avenir t’enlève.
Caresse mes cheveux et embrasse mes mains,
Dépose tes peurs sur mes paupières,
Tu sais, l’amour n’a pas de frontière,
Et l’autre rive n’est pas si loin.

La mer est une porte, celle de tous nos rêves,
Que l’avenir t’emporte, que l’avenir t’enlève.
Soulève ton barda et remercie bien Dieu,
La mer est un tapis de prières
De l’encre bleue dans un livre ouvert
Si tu veux vivre, fais tes adieux.

La mer est une porte, celle de tous nos rêves,
Que l’avenir t’emporte, que l’avenir t’enlève.
Éloigne les rumeurs, seul l’horizon se noie,
Regarde, comme les vagues sont belles
Ta vie est ce mât vers l’Éternel
Et cette barque, Il nous l’envoie.

Le chant « Va, oublie tes doutes » est disponible sur l'album « C'est ensemble qu'on ira ».