Si tu savais le don de Dieu

Source Évangélique : Jn 4, le récit de la Samaritaine.

Sur notre Planète Mission d’aujourd’hui comme pour la samaritaine autrefois, le don de Dieu nous est proposé par Quelqu’un qui nous rencontre et qui nous parle (st 1) ; Quelqu’un qui réveille la soif de l’eau vive et qui nous donne son pardon après nous avoir aidé à voir clair au fond de nous (st 2). Il révèle le lieu de l’adoration en Esprit et Vérité (st 3). Animé par l’Esprit Saint, « don suprême de Dieu », nous partons vers le large (st 4) et nous vivons l’expérience d’Israël at désert, nourris de la manne et devenus fraternels par le partage (st 5). Notre vie s’éclaire par la marche à la suite du Christ, le Fils de Dieu mort et ressuscité (st 8 et 9). A notre tour, nous devenons des « semeurs qui partages la joie du moissonneur » (Jn 4, 26), des prophètes, messagers du Christ auprès des passants rencontrés en qui nous reconnaissons le don de Dieu déjà existant. Notre foi au Sauveur du monde devient alors parlante et communicative (st 6 et 9). Et toute vie chrétienne termine sa mission par le retour au Père, pour rencontrer un bonheur que « nul œil n’a jamais vu, nulle oreille n’a entendu… » (st 10).

Utilisation

Au cours d’une Eucharistie, st 1 et 2 au début, (la 2, comme introduction à la démarche pénitentielle) ; st 6 et 7 après l’Evangile ou l’homélie (sur le thème planète-Mission), st 3 à l’offertoire ; st 5, 8 et 10 à la communion ; st 4 et 9 : envoi. Ou bien en dehors d’une Eucharistie, lors d’une célébration sur la mission.

Paroles de Claude Bernard, musique de Gilbert Gafah.

Extrait musical

Si tu savais le don de Dieu
Présent dans l’homme qui te parle,
Si tu voulais fixer les yeux
Sur ce Jésus qui te regarde,
Alors ta soif s’éveillerait
En toi, l’eau vive jaillirait.

Si tu savais le don de Dieu
Pour tous les peuples et les nations,
Si tu savais le don de Dieu
Source d’eau vive et de soleil,
Christ aujourd’hui résurrection !
Christ aujourd’hui résurrection !

Si tu savais le don de Dieu
Parole forte qui libère
Si tu quittais le monde vieux
Pour le pardon qui régénère
Alors ton cœur témoignerait
« Il m’a dit tout ce que j’ai fait »

Si tu savais le don de Dieu
Ce temple ouvert à qui demande
Si tu venais à ce vrai lieu
De la prière et de l’offrande,
Alors l’Esprit te donnerait
L’adoration qui sonne vrai.

Si tu savais le don de Dieu
Le souffle saint qui renouvelle,
Si tu partais jusqu’où il veut
Avec un cœur qui s’émerveille,
Alors ta barque avancerait
Et l’horizon s’éclairerait.

Si tu savais le don de Dieu
Quand il descend comme une manne,
Si tu prenais ce pain joyeux
Comme un trésor pour le partage,
Alors des pauvres mangeraient
Maison de frères ils deviendraient

Si tu savais le don de Dieu
Manifesté par le Prophète,
Si tu brûlais de ce grand feu
Qu’il vient répandre sur la terre,
Alors tes jours enfanteraient
Mission de joie, planète Paix.

Si tu savais le don de Dieu,
L’amour sans prix du Fils unique,
Si tu suivais la voix du cœur
Qui risque tout pour l’évangile,
Alors tes pas le rejoindraient
Toujours plus loin tu marcherais.

Si tu savais le don de Dieu
Le grain qui meurt et prend naissance,
Si tu semais tant que tu peux
Les blés nourris de l’espérance,
Alors ta vie moissonnerait
La joie donnée par l’Éternel.

Si tu savais le don de Dieu
Dans l’inconnu que tu rencontres,
Si tu disais du Fils de Dieu
« Il est vraiment sauveur du monde »
Alors tes mots résonneraient
Dans Samarie la foi naîtrait.

Si tu savais le don de Dieu,
Le grand retour auprès du Père,
Si tu croyais à d’autres cieux
Dans sa demeure de lumière,
Alors les portes s’ouvriraient
Sur un bonheur que nul ne sait.

Le chant « Si tu savais le don de Dieu » est disponible sur l'album « C'est ensemble qu'on ira ».